De quoi parle-t-on?

A Carros, la municipalité possède un terrain de treize hectares environ qui, il y a dix ans, appartenait à l’évêché. Elle a décidé il y a longtemps de préserver neuf de ces treize hectares, et de consacrer les quatre autres à un projet de type « tourisme vert de taille limitée » compatible avec le respect du caractère du site (oliviers, chênes, restanques, vue superbe, à proximité du Carmel).

Sur ces objectifs affichés, il n’y a aucune divergence entre la municipalité et la population.

Le projet Saha, du nom du footballeur français en activité qui en est le porte-drapeau, vise à construire sur les quatre hectares en question un complexe touristique « de cent clefs » soit environ quatre cents lits avec 7700 m^2 de SHON, 24 millions d’investissements, deux ans de travaux. Aux dires du maire (20/10/09), ce projet en est aux prémices des prémices.

Le projet est soutenu par la municipalité tandis qu’une fraction de la population (les méchants?)  trouve que la taille de ce projet est incompatible avec la préservation du site.

Publicités

Responses

  1. Je relève quelques mots clefs dans les différents commentaires ou comptes rendus:
    – démesure du projet: 100 clefs soit environ 400 lits!
    – bonifier le projet!
    – prémices des prémices!
    – projet Saha, centre de remise en forme!
    Il semble qu’une étude d’impact existe, qu’elles sont ses conclusions?
    Une étude de marché doit impérativement être réalisée, il existe tant de projets sur la Côte d’Azur et un « fiasco » d’un projet d’une telle ampleur serait catastrophique pour notre campagne et de manière générale pour l’environnement. Ces études menées de façon sérieuses doivent permettre de faire « une contre proposition » réaliste autour du projet de « tourisme vert de taille limitée ».
    Gardons raison pour l’avenir de nos enfants! La Commune a déjà beaucoup donné pour l’essor économique de la vallée!

  2. Pour Info,Ma lettre au Maire :

    Monsieur le maire,

    Je suis arrivée à Carros Village il y a 15 ans avec ma famille.
    Nous avions choisi ce site pour sa beauté, la qualité de son site ainsi que pour son environement naturel.
    Le site de l’évêché respire la sérénité et la paix uniquement parce qu’il est authentique.

    Nous avons tous aimé cet endroit exceptionnel.
    Ce qui nous touche en ces lieux, c’est la nature elle-même, la lumière et le calme qui y règne .

    Aujourd’hui vous souhaitez valoriser ce site.
    Vous souhaitez aussi faire parler de votre commune et réaliser un projet que vous jugez valorisant pour Carros. Posons-nous la question de ce qui est valorisant aujourd’hui pour une commune déjà économiquement bien développée.
    N’est-ce pas tout simplement de mettre en avant les trésors naturels qu’elle possède?

    Le défi de notre époque n’est-il pas de remettre à l’honneur cette nature si unique dont nous avons besoin ?

    N’est-il pas de réapprendre à vivre en harmonie avec elle et d’enseigner à nos enfants à la respecter davantage que nous ne l’avons fait ?

    Je ne vous apprends rien en vous parlant de ces enjeux colossaux et du défi que nous avons à relever dans les décennies à venir pour notre planète.

    Pourquoi ne pas essayer de résoudre le dilemme entre contingence économique et respect de la nature en favorisant sur ce site de l’évêché un projet pédagogique qui nous apprendrait, à nous et à nos enfants à
    vivre en bonne intelligence avec l’environnement qui nous a vus naitre ?

    Cet endroit est une chance pour Carros, donnons lui toute sa dimension.

    Si vous vouliez faire parler de Carros comme d’une ville innovante en matière de respect de l’environnement,
    nous pourrions tous réfléchir ensemble à un projet économiquement rentable, où la nature et l’homme seraient remis à l’honneur.

    Si vous vouliez faire parler la région sur un site d’exception où l’homme réapprend les valeurs qu’il avait perdues,
    Carros serait alors une ville-phare aussi dans ce domaine : celui de l’économie verte.

    Un cadre exceptionnel, un projet hyper-tendance, un héritage pour nos enfants :
    Si j’étais Maire je n’hésiterais pas une seconde à prendre le temps d’y réfléchir.

    Il existe déjà différents concepts du même genre qui sont devenus des réalités.

    En voici un qui se situe aux alentours de Gap, lui aussi dans un site exceptionnel, dont voici le lien http://www.terrevivante.org . Pour avoir un visuel de l’endroit, cliquez sur « notre centre » en bas à droite.

    En espérant que vous serez sensible à mes arguments, pour un projet en adéquation avec les enjeux
    fondamentaux de notre société, je vous prie de recevoir, Monsieur, mes respectueuses salutations.

  3. Concertation avec l’intéressé :
    Suite au dernier CARROS INFO, est paru un article « Louis Saha ». Article soit totalement utopiste, soit très naïf. Dans les 2 cas il serait intéressant de contacter directement Louis Saha et l’inviter à une concertation d’échange pour lui présenter nos inquiétudes, soupçons et valeurs …
    Soit ce brave homme vient et le dialogue s’installe,
    Soit il ne donne pas signe de vie et nous saurons que cet homme est axé sur le pouvoir de l’argent plus que sur la mise en oeuvre d’un projet « vert ».

  4. quoi de neuf? je voudrais agir avez vous des projets- pas de nouvelles bonnes nouvelles???


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :